Féerie Land Mythes et légendes créatures imaginaires


Féerie Land Mythes et légendes créatures imaginaires

Féerie Land est un monde imaginaire Le Vieux monde, ou chaque créature à sont histoire lié à ce monde,les récits sont de mon imagination pour une grande partis d'entre eux * .

Articles avec #pouf catégorie

Publié le par Lapin crétin
Publié dans : #pouf, #maquillage, #pouffiace, #poufiace, #lapin, #crétin, #par lapin crétin

La pouf le maquillage

 

Le second artifice primordial pour la pouf est le maquillage et compagnie Le maquillage s'agit d'une seconde peau telle une tapisserie qui recouvrerait les pourritures d'un mur. Il est donc très pratique.Une mijaurée est toujours dénaturée à la gouache de façon opaque pour que ça le fasse à la sauvageonne. Plus il y en a, mieux c'est.  Une pouf ne peut sortir sans son coup de blush, ça serait équivaut à aller dans la rue nue comme un vers…Le must se compose de trois choses basiques et hyper connues entre poufs. Tout d'abord, les poufs usent d'un fond de teint d'une teinte très foncée pour donner l'impression qu'elles sont bronzées, un bien gras qui fait des croûtes sur les ailes du nez. Ensuite, elles gainent leurs cils (ou en pose des faux) avec un mascara de couleur peu discrète qui dégouline à la base de l'œil et se mélange subtilement aux cacas de noeils. Enfin, le fameux rouge-à-lèvre, très tendance, brillant et flash doit coller à tout (verres, joues, entre elles, …) et faire des petits pâtées sensuels ; le petit plus qui fait craquer les mecs c'est le rouge à lèvre qui à malencontreusement dérapé sur la dent de devant Sachez le les garçons : ces garces le font exprès pour vous filer le barrot.  A noter que le tube de rouge-à-lèvre est usé de moitié dès la première utilisation. Et, pour ce qui est de la méthode à proprement parler, elles redessine le contour de leur lèvre inexistante pour se faire une bouche de gros singe autrement dit une bouche à pipe. Le vernis à ongles tient aussi une importance capitale dans la trousse de toilette de la pétasse balafrée de fard à joues. Elles se peignent toutes les extrémités rigides (les cores aux pieds aussi) en rose fushia, bleu turquoise ou noir pour les miss Cruella. Naturellement ce sont des expertes et elles ne se mélangent jamais les griffes dans tous ce matériels précieux mais dangereux. Imaginez le résultat si une de ces braves fifilles se démaquillaient avec du dissolvant ou s'aspergeaient de laque au niveau des aisselles ?.. Oh ça doit faire mal …Au rayon odeur, elles sont très maniaque et utilisent donc énormément de parfum en tout genre (déodorant, parfum pour miss monde à 50 balles la gouttes, mini spray carrouf, ...) En effet, malgré les idées préconçues, une pouf ne fait pas sa douche tous les jours, loin de là. Surbookées et souvent à la dèche vers la fin du mois pour cause d'achats abusifs, elles limitent les dépenses bêtes (un bain en moins = une fringue en plus). Ce sont de vilaines chattes qui n'aiment pas la flotte et cela leur permettent notamment de ne pas recommencer leur brushing trop fréquemment ; un coup de laque tous les matins et c'est reparti pour la journée ! Tiens, parlons-en de leur touffes pelliculées et puantes de tabac. Déjà, elles les passent sous l'eau une à deux fois par semaine. La chagasse va forcément passer deux heures à les démêler même si elle n'a que trois poils sur le cailloux dans un soucis d'attention corporel intensif ; puis, elle asperge de produit soignant sur sa pauvre crinière agressée par .. le vent, la pollution, …, puis, elle balance 18 noisettes de mousse fixation extrême, puis, elle gomine tout ça avec de la cire, puis, elle bombarde à coup de laque Garnier sa choucroute après un coup de sèche-cheveux. Là, elle est parfaite et peut sortir l'esprit tranquille, tiffs et tout poil lui appartenant ne bougeront pas d'un centimètre qu'il vente, grêle ou neige. Vous avez l'impression que c'est beaucoup pour un résultat si ordinaire ? C'est logique...Vous en croisez tellement que le travail fourni banalisé n'est plus concédé. Le piercing au nombril et au nez est devenu un classique chez les poufiasses voulant imiter leurs idoles notament des rappeuses mais qui elles ont de faux trous... Plus particulier, le tatouage reste réservé à celles qui en ont dans les trippes (ça fait très bobo). Le « je t'aime riri » sur la fesse droite, le shtroumph sur la cheville gauche et la rose sur l'épaule sont les plus demandés.

 

 retour accueil 

Top site, communauté, amis

 

Hébergé par Overblog